Retour à l'aperçu

Spécialisation

La montée en puissance de la concurrence, d’Internet et de la mondialisation pousse certaines entreprises à se spécialiser dans les produits ou marchés de niche. Celles-ci sont alors en mesure d’offrir une meilleure proposition de valeur, notamment en concentrant les ressources de recherche sur un seul produit ou segment de marché spécifique.

Affûtez les compétences de demain de vos collaborateurs et passez à l’action !

Vous trouverez ci-dessous les 6 principales influences pour ce scénario:

La marge d’erreur diminue ; les attentes augmentent

En savoir plus ...

Une pression croissante pour le respect strict des procédures

En savoir plus ...

La composante « connaissance » revêt une autre dimension

En savoir plus ...

Formations gratuites à l'honneur

Quelle est l'influence de cette tendance sur les collaborateurs?

La marge d’erreur diminue ; les attentes augmentent

La spécialisation se traduit par des produits à plus forte valeur ajoutée et nécessite donc des exigences plus élevées en termes de précision de la production. La tolérance aux erreurs diminue à chaque étape et le contrôle de la qualité devient plus strict. L’exploitation plus intensive du processus exige, en outre, une élévation générale du niveau d’exécution des tâches (planification plus réaliste, actualisation ciblée et dynamique de son propre domaine d’expertise…). Cela ne se fera pas spontanément, mais s’accompagnera d’un style de direction, de gestion et de suivi adapté ; d’une meilleure compréhension du processus de production et des installations ; de la disponibilité d’informations plus riches au moment et à l’endroit où elles sont pertinentes ; d’une concertation plus intensive et, le cas échéant, d’une répartition plus ciblée des tâches et des responsabilités (prévoir un superviseur pour les tâches critiques, composer des équipes complémentaires pour les missions, etc).

Une pression croissante pour le respect strict des procédures

La production just-in-time implique une tolérance zéro à l’égard des erreurs. Afin que le processus de production se déroule sans encombre du premier coup (first time right), le strict respect des procédures validées sera plus que jamais de mise. Les collaborateurs devront appliquer ces règles à la lettre.

La composante « connaissance » revêt une autre dimension

Tandis que la diversification et la pénétration de nouveaux marchés impliquent le développement de produits radicalement différents et que l’intensification des processus engendre de nouveaux processus, le produit (et donc aussi la composante « connaissance » liée au processus visé) et le développement de produits devront nécessairement évoluer.

Quelles compétences en seront affectées?

  • Commander la machine (démarrage, réglage, arrêt)

  • Identifier à temps les irrégularités dans les matières premières, les produits, le fonctionnement des machines ou le déroulement des missions

  • Comprendre les ordres de travail et les ordonnances

  • Configurer la (les) machine(s) selon les paramètres prescrits par le processus

  • Gérer l’approvisionnement, l’examen et le traitement des matières premières conformément aux ordonnances et aux procédures prescrites

  • Évaluer, organiser et planifier son propre travail